Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Chroniques au Val

Ligericus sum, nil Ligeris a me alienum puto.

Top articles

  • Marie-Madeleine.

    16 juillet 2017 ( #Bonimenterie, #Fable, #A la lumière d'une chandelle. )

    Une maille à l’endroit et l’autre dans la rivière. Il était une fois une étrange dame qui s’était mis en tête de piloter son bateau. Si aujourd’hui, la chose peut paraître normale, il lui fallut cependant, en cette époque lointaine abattre bien des réticences,...

  • Pitoyable et sans intérêt.

    19 juillet 2017 ( #A la lumière d'une chandelle. )

    Rien à garder. Pan dans le bec ! Ainsi donc, voilà le jugement péremptoire à mon propos que tenait en son temps une personne chargée de défendre mes intérêts, intimement mêlés aux siens en bonne logique commerciale. J’en reste sans voix, ce qui pour un...

  • Colère sans ordonnance

    20 juillet 2017 ( #Bonimenterie )

    Citoyen de seconde zone Billet à cœur ouvert Je vous avais narré la perte de mon médecin référent, parti sans crier gare vers une activité plus lucrative, sans se soucier des patients abandonnés à leur triste sort ni même sans proposer de remplaçant....

  • Nous sommes au courant !

    29 juillet 2017 ( #A la lumière d'une chandelle. )

    Les clefs du succès. Que la lumière soit ! Le doute était si grand que le jour même du spectacle je me suis rendu au Parc du Moins Roux pour vérifier les branchements électriques. Je découvrais un compteur électrique et deux prises pour lesquelles, il...

  • Comment j’ai rencontré les poissons

    04 août 2017 ( #A la lumière d'une chandelle. )

    Notes de lecture de Ota Pavel Il arrive parfois des rencontres fortuites entre un lecteur curieux et un livre qui n’a pas fait la une ni même les têtes de gondole. Ce fut le cas avec ce beau petit livre broché à la couverture bleu pâle sur laquelle deux...

  • Quand les livres se vendent sous le manteau

    22 août 2017 ( #A la lumière d'une chandelle. )

    L’engorgement des librairies. Auteurs, représentants de commerce, vendeurs Tout le monde a quelque chose à écrire désormais et comme me le faisait justement remarquer un photographe, un peu piqué par mon billet, « Si la photo est bonne », l’explosion...

  • Quand on se tue à ne pas dire « Tu »

    23 août 2017 ( #A la lumière d'une chandelle. )

    La langue pâteuse ! De vous à moi : Il est sans doute un pronom personnel qui provoque tourments et inquiétudes. Pour les uns, il est le seul connu et provoque irritation et agacement quand un étranger en mal d’usage des codes sociaux en use devant une...

  • À en perdre la tête.

    05 octobre 2017 ( #A la lumière d'une chandelle. )

    Le rebond final. À Marc. Un appel en fin de soirée, une nouvelle brutale tombe et vous coupe le souffle. Un ami n’est plus, parti soudainement sans que rien ne puisse présager de la chose. La veille il était en pleine forme, heureux de vivre, fidèle à...

  • De l’autre côté de la raison.

    09 novembre 2017 ( #A la lumière d'une chandelle. )

    La face cachée. À en perdre la tête ! Il se pensait à l’abri des dérives et des folies, des abus et des assuétudes chimiques qui vous font perdre pied avec le réel. Il était un personnage sérieux, gonflé de son importance sociale, de sa profession et...

  • Au bal

    18 novembre 2017 ( #Des Carnutes aux Cathares )

    Sur un pas de Polka Folk toujours Après bien des années de bouderie injuste, d’évitement sans raison, je me suis retrouvé pour mon plus grand plaisir dans un bal folk, cet espace merveilleux où, toutes générations confondues, les gens dansent en couple...

  • Le nerf de la guerre

    29 novembre 2017 ( #A la lumière d'une chandelle. )

    L’amitié n’y résiste pas toujours. Un simple coup de tabac ... Un groupe d’amis, de bons camarades, marins d’eau douce qui placent cette valeur au-dessus des mesquineries de la vénalité ont décidé de rompre les amarres avec leurs anciens compagnons afin...

  • Quelques flocons

    04 décembre 2017 ( #A la lumière d'une chandelle. )

    En guise de tarte à la crème Ouvrez les yeux ... Quelques flocons tombent sur la ville et chacun de s’extasier, de filmer l'événement, de relater l’aventure sur les réseaux sociaux et dans la presse comme si la chose était extraordinaire, unique, magnifique....

  • La pièce rapportée.

    05 décembre 2017 ( #A la lumière d'une chandelle. )

    L’intrus dans la famille Nous le sommes tous un peu. Qui n’a jamais entendu cette expression a sans doute eu le bonheur d’être accueilli à bras ouverts dans sa belle famille. Mais hélas, tel n’est pas le cas de tout le monde et je sais des gens de ma...

  • Elles poussent comme des petits pains

    20 décembre 2017 ( #A la lumière d'une chandelle. )

    Au four et sans moulin … Les vrais artisans ont les boules Il est un phénomène urbain qui ne cesse de m’interroger et de mettre le fin observateur des mœurs collectives que j’essaie d’être, dans le pétrin. Les grandes boulangeries dans notre bon pays...

  • À la sauce Catalane.

    28 décembre 2017 ( #A la lumière d'une chandelle. )

    Une drôle de corrida. Remarques d'un béotien circonspect. Comment ne pas y perdre son latin dans cet étrange imbroglio ibérique ? L’observateur distant qui ne veut pas prendre parti s’interroge sur les soubresauts d’une agitation qui dépasse l’entendement...

  • Le Docteur K

    30 décembre 2017 ( #A la lumière d'une chandelle. )

    Toujours à domicile À la gloire de tous les médecins généralistes d'alors C’est au cours d’une séance de dédicace en mon village d’en-France que j’ai eu la surprise et le plaisir de glisser quelques mots sur un roman destiné à la fille de mon vieux médecin...

  • De la théorie généralisée du ruissellement .

    26 janvier 2018 ( #Carton rouge )

    Plus dure sera la chute d’eau. Toute la pluie ne tombe pas sur nous. Il est des théories qui n’ont de raison d’être que de justifier l’injustifiable, de donner du sens à ce qui n’en a pas, d’habiller de belles phrases les pensées les plus hideuses, de...

  • Tous à la même table

    13 février 2018 ( #A la lumière d'une chandelle. )

    Tous à la même table Avec une toile cirée ! Il me faut venir sur cette autre toile afin de me mettre à table et avouer, toute honte bue, de biens étranges pratiques héritées alors de nos glorieux anciens et que nous eûmes sans doute le tort de perpétuer...

  • Le Lièvre Gourmand

    06 mars 2018 ( #A la lumière d'une chandelle. )

    Une étoile brille chez les gourmets. Écrit avec le dos de la cuillère Il est des maisons qui semblent se dérober au regard, cherchant la discrétion quand d’autres abusent de l’exposition et du racolage protéiforme. Combien de fois suis-je passé devant...

  • Mes pérégrinations

    23 mars 2018 ( #A la lumière d'une chandelle. )

    Du coq à l’âne. Au fil des mots Chacun fait son chemin comme il l’entend, le mien se lit même si parfois j’ai tendance à me perdre dans des voies sans issue. Tout en écrivant ce mot j’hésitai à lui préférer voix tant je suis le plus souvent inaudible,...

  • Sa première exposition

    27 mars 2018 ( #A la lumière d'une chandelle. )

    Simplement pour le plaisir Sans prétention aucune Il est né au pays, y a travaillé et y passe désormais sa retraite après des années passées dans la Capitale, pour y poursuivre une carrière professionnelle. Jean-Pierre a connu les grandes années de l’équipe...

  • Un monsieur qui a des idées

    28 mars 2018 ( #A la lumière d'une chandelle. )

    Un monsieur qui a des idées L'art du dialogue J’ai eu le privilège d’assister bien plus que de participer il est vrai, à une réunion où l’un des participants tient le crachoir avec une remarquable constance, une infatigable logorrhée qui méritait d’être...

  • Les faits divers sont à prendre avec des pincettes.

    11 avril 2018 ( #A la lumière d'une chandelle. )

    Le poids des mots Tout peut blesser, après un drame. Un drame familial qu’on me demande de narrer. Je fais en sorte de le relater avec délicatesse, sachant des gens dans la peine. Chaque mot compte, chaque expression peut blesser. Il convient d’avancer...

  • Pour un OUI ou pour un N0N

    01 mai 2018 ( #A la lumière d'une chandelle. )

    Divagations Premier mai, fête du travail Il serait si simple de s’entendre dire toujours « OUI », trois voyelles qui donnent des ailes à l’instar du mot « OISEAU » qui se targue de contenir OUI et 2 autres voyelles pour une seule intruse. Le « OUI» c’est...

  • Faire le pont.

    09 mai 2018 ( #Carton rouge )

    L’insoluble équation. Macron solution ... Notre joli mois de mai aime à nous offrir de grandes plages de repos, des possibilités d’escapade qui indignent nos chers économistes, toujours à la recherche de dispositions pour rabaisser les travailleurs à...