Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Chroniques au Val

Ligericus sum, nil Ligeris a me alienum puto.

Top articles

  • Vol à la tire !

    09 juin 2015 ( #Des Carnutes aux Cathares )

    Maintenir le lien … Cette histoire est à peine croyable et pourtant elle m'a été contée par celui-là même qui en a été l'acteur tout autant que la victime. J'étais à attendre désespérément les représentants des médias pour le lancement de mon livre quand,...

  • Consternation

    16 juin 2015 ( #Fable )

    ... Et désolation Vous vous pensiez à l'abri de la déception. Vous saviez à quoi vous en tenir. De bons esprits vous avaient pourtant averti que les apparences sont trompeuses et que le piège se referme vite quand la lassitude et l'usure du temps ont...

  • Tirer son irrévérence …

    17 juin 2015 ( #ecole )

    Partir sans un regard ... Je vais quitter ce métier que j'ai tant aimé, qui m'a constitué et qui m'a façonné, sans me retourner. Ni fleurs ni discours, ni pot d'adieu, ni petite fête entre amis. La terre brûlée, une fois encore, ne laissera que cendres...

  • Où avais-je la tête ?

    19 juin 2015 ( #Fable )

    Ailleurs … J'oublie tout, je ne me souviens de rien. On dit de moi que je suis étourdi, d'autres prétendent que je ne fais pas attention. Les gens sont mesquins : ils ne savent pas que j'ai simplement la tête ailleurs, loin des soucis du moment, des basses...

  • Des nouvelles de Saint Berdolin sur Loire.

    11 juillet 2015 ( #Fable )

    Le pays où il fait bon vivre. La société des amis du chanvre voulait installer un musée vivant à Saint Berdolin sur Loire avec la reconstitution des activités traditionnelles liées à cette production qui fit la richesse de notre Val. Notre bon maire a...

  • Le doigt dans le nez.

    24 juillet 2015 ( #Des Carnutes aux Cathares )

    L'indélicatesse routière. Je comprends mieux mes collègues automobilistes délictueux qui préfèrent s'autoriser une petite entorse au code de la route plutôt que de ne savoir que faire de leurs doigts quand le feu passe au rouge. Le portable leur évite...

  • Sortie dominicale

    10 août 2015 ( #Des Carnutes aux Cathares )

    Les habitués se retrouvent. C'est une grande cantine, un de ces restaurants sans prétention aucune, qu'on qualifiait autrefois, avec beaucoup de respect et de considération, de routier. C'est un des rares arrêts aménagés qu'offre cette route nationale...

  • Coupés du Monde

    15 août 2015 ( #Des Carnutes aux Cathares )

    Le réseau en rade … Nous vivons une époque résolument moderne, ne cesse d'affirmer notre ami Philippe Meyer ; à juste titre d'ailleurs, tant nous sommes capables de faire d'une pauvre souris une montagne et d'un cataclysme un événement qui passera inaperçu....

  • Un gars comme ci comme ça.

    16 août 2015 ( #Fable )

    La belle envoûtée. Il était une belle princesse -comment pourrait-il en être autrement ?- qui faisait le désespoir de son père. Il ne parvenait pas à lui trouver un époux. Chaque fois que se présentait un gentilhomme, il subissait invariablement le même...

  • Bain de foule

    29 août 2015 ( #Des Carnutes aux Cathares )

    MBH 6 Impressions contrastées. Comme tout bon touriste qui se respecte, j'ai souhaité me rendre dans l'un de ces sites que l'on qualifie d'incontournables, pensant être plus malin que le commun des mortels en choisissant un espace que l'on m'avait dit...

  • Retour de voyage.

    04 septembre 2015 ( #Des Carnutes aux Cathares )

    MBH 9 & fin N'est pas touriste qui veut … Je dois me faire à l'évidence ; je ne suis pas fait pour être touriste au long cours. J'ai bien trop de cailloux dans mon bagage pour me glisser dans la peau béate des arpenteurs du monde, le passeport collecteur...

  • Le poids d'une image.

    05 septembre 2015 ( #Carton rouge )

    Ou bien est-ce celui de notre voyeurisme ? Une image choc, une image terrible, une image indécente fait le tour de la planète. Un seul cliché semblerait être capable de soulever bien plus d'émotion que la triste réalité qui accable tous ces malheureux...

  • La liberté d’expression pour les nuls

    11 avril 2016 ( #Carton rouge )

    P { margin-bottom: 0.21cm; } Messieurs les censeurs. Les blogueurs se heurtent souvent à ce mur qu’on nomme justice. Mon ami Jean-François est traduit devant une juridiction pour avoir osé dénoncer des comportements inacceptables, un autre, Jean- Paul...

  • En compagnie des cigognes.

    13 mai 2016 ( #Des Carnutes aux Cathares )

    Un bâton, une ficelle, une chambre à air … Nous avons passé nuit magnifique dans cette ferme de L’Embraud. Nous avions tout le confort et les clefs du domaine. Quelle marque de confiance ! Quel sens de l’hospitalité chez nos amis de la Chavannée ! Et...

  • Tant-Belle

    20 mai 2016 ( #Des Carnutes aux Cathares )

    Il a bon cœur le Marc. La fortune de rivière doit exister, nous l’avons croisée sur notre chemin. C’est une sorte de Bouteille à l’amer, un message qui n’est ni de détresse ni de tristesse qu'il nous fut donné de recevoir au hasard d’une rencontre. Des...

  • Bréhémont et merveilles.

    28 mai 2016 ( #Des Carnutes aux Cathares )

    La balade continue. L’arrivée à Tours nous laissa sans point de chute. Que faire dans cette grande ville, qui à l'instar de sa petite rivale ligérienne, n’ouvre guère son cœur aux traîneux et chemineux ? Nous pensions trouver notre bonheur à la guinguette...

  • Un canard en queue de pie.

    05 juillet 2020 ( #A la lumière d'une chandelle., #Bonimenterie, #Farce, #Écho-Côtier )

    Cacophonie et cancanage Un gentil canard, palmé comme il se doit, se mit dans la tête de diriger un orchestre à mille cordes. On ne mesure jamais les dégâts que font certaines paroles de chanson dans des esprits simples. Pour réaliser son rêve, le palmipède...

  • La vie de château ?

    18 août 2016 ( #Des Carnutes aux Cathares )

    Pensez-vous Les expressions sont souvent trompeuses, parfois curieuses. Elles nous dupent, nous conduisent sur des fausses pistes, nous donnent des illusions . Ainsi la vie rêvée serait-elle la vie de château. Pensez-donc ! Ce modèle a sans doute beaucoup...

  • Vingt-quatre heures pas ordinaires.

    14 mai 2016 ( #Des Carnutes aux Cathares )

    P { margin-bottom: 0.21cm; } L’Allier ne fut pas le nôtre. Vous nous avez quittés le jeudi en fin d’après-midi à Apremont, le village qui sait accueillir les canoëtistes. Nous avons reçu de la visite pour le dîner ; des paniers se sont ouverts et ce fut...

  • La cité balnéaire à contre-pied.

    19 août 2016 ( #Des Carnutes aux Cathares )

    Bien loin du syndrome du lézard. Pour qui n’aime pas se vautrer stupidement sur une serviette de bain, posée sur une parcelle de sable fin, à deux pas des rouleaux d'écume qui viennent s’y écraser , transformant la baignade en une épreuve d’équilibre...

  • La belle excuse.

    30 mai 2016 ( #Des Carnutes aux Cathares )

    L’île de la béatitude La belle excuse ! Tout en effet est prétexte à libation et mangeaille en notre belle Vallée de La Loire. Pas une région pour tirer la patte dès qu’il est question de mettre en avant son délicieux vin de terroir, ses spécialités et...

  • Édouard aux vins d'argent.

    27 août 2014 ( #Des Carnutes aux Cathares )

    Au pays de Rabelais, le vin de Taffetas. Édouard est un personnage sorti plus sûrement d'une bande dessinée que d'une école d'œnologie. Il y a du pied nickelé chez ce petit-fils d'un amiral de la Navy. Né en Amérique, destiné par sa famille à une brillante...

  • Les pieds au sec.

    17 mai 2016 ( #Des Carnutes aux Cathares )

    Contre infortune de rivière, bon cœur. Georges est rentré en Orléans récupérer sa camionnette afin d’assurer la liaison le temps que passe la vague. Je suis resté seul à Cosnes avec, pour tout bagage, mon ordinateur. Seul, pas vraiment, la fête des gabarriers...

  • Quand le ciel se fâche

    15 mai 2016 ( #Des Carnutes aux Cathares )

    C’est la faute à Neptune. Nous étions juste installés à La Charité, cette bonne ville au riche passé historique et vouée à l’amour des mots, et à peine venais-je de terminer mon récit épique que l’orage se mit à fondre sur nous comme la vérole sur le...

  • Parce que la Loire !

    16 mai 2016 ( #Des Carnutes aux Cathares )

    Contre vent et coulée … Seule la Loire décide de ce que sera demain quand on se laisse aller à suivre son flot. Nous ne sommes pas différents des mariniers d’antan, souvent contraints à de longues attentes, à des escales qui s’imposaient à eux, faute...