Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Chroniques au Val

Ligericus sum, nil Ligeris a me alienum puto.

Le grand charrivari

Entre-chats

 

 

Un chat Pitre se prit d'inimitié

Pour un chat Teigne fort peu fréquentable

Une relation à couteaux tirés

Rendait leur existence invivable

 

Si l'un d'eux donnait un coup de griffe

L'autre répliquait d'un vilain crachat

Sans interruption nos deux escogriffes

Se querellaient comme le font chien et chat

 

Terrible félin ou gentil minet

Chat de salon ou bien de gouttière

Vieux matou ou fier greffier

Sous le minou se cache une panthère

 

Si d'aventure ils échangeaient des mots

La discussion tournait à l'esclandre

L'un accusant l'autre de tous les maux

L'autre lui répliquant pique pendre

 

Teigne au Pitre voulait faire la peau

L'agonir d'horions et de marrons

Avant de le jeter au fond de l'eau

Pour venir y engraisser les poissons

 

Terrible félin ou gentil minet

Chat de salon ou bien de gouttière

Vieux matou ou fier greffier

Sous le minou se cache une panthère

 

Pitre, plus aimable, tout au contraire

De rire désirait faire mourir

Celui qui se disait son adversaire

Manière plus agréable d'en finir

 

Un combat sans pitié se profilait

L'algarade de fil en aiguilles

Mettrait aux prises ceux qui se détestaient

Quand par le chas passa une anguille

 

Terrible félin ou gentil minet

Chat de salon ou bien de gouttière

Vieux matou ou fier greffier

Sous le minou se cache une panthère

 

Les deux protagonistes se figèrent

Teigne s'adoucit et Pitre sourit

Nos deux chats, beauté divine s'aimèrent

D'une passion que le passé nourrit

 

À sept lieues à la ronde on raconta

La belle histoire de ces deux mistigris

Les petits rats en firent des entre-chats

Car la nuit tous leurs semblables sont gris

 

Terrible félin ou gentil minet

Chat de salon ou bien de gouttière

Vieux matou ou fier greffier

Sous le minou se cache une panthère

 

Morale : Seul celui qui charrie varie

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article