Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Chroniques au Val

Ligericus sum, nil Ligeris a me alienum puto.

Les limites sont dépassées.

À quoi sert Bloctel au juste ?

 

Je viens de recevoir un message d’un organisme dont l’efficacité se mesure au nombre d’appels intrusifs, pénibles et totalement déplacés que je reçois malgré mon inscription depuis trois ans à ce service d’opposition au démarchage téléphonique. Je vais naturellement renouveler cette demande mais il me semble nécessaire, faute de pouvoir répondre à ce message, de rendre publiques les limites considérables de Bloctel.

Comment justifier en effet tous les appels qui passent malgré ce filtre prétendument officiel ? Pourquoi ne dispose-t-on pas d’un recours par son entremise contre les sociétés qui parviennent à outrepasser ce blocage ? Le consommateur est véritablement agressé par des officines honteuses et insidieuses, qui parviennent chaque jour à s'infiltrer dans les mailles de ce soi-disant filet de protection.

Nous avons droit à la tranquillité, au respect de notre désir de ne pas être dérangé dans notre propre domicile par des gougnafiers mercantiles prétextant un sondage, une enquête, une promotion ou bien je ne sais quelle autre fantaisie pour nous vendre du vent et nous faire perdre du temps. Ceci se passe naturellement avec la complicité d’un État plus soucieux de maintenir des emplois indignes que d’assurer son rôle de protection des libertés en dehors de celle, intangible du commerce, fondement essentiel de ce libéralisme inhumain.

Que nous puissions ainsi quotidiennement ou presque être dérangés par des sociétés qui en prime, exploitent des travailleurs et les contraignent pour quelques miettes de pain à subir le courroux de correspondants qui n’ont rien demandé, est parfaitement scandaleux. Qu’un organisme se réclamant de l’État promette la tranquillité sans jamais tenir cet engagement est plus encore insupportable. Quand en prime on se rend compte que le Parlement Européen a établi un cadre légal à cette action, nous pouvons mesurer avec délice les limites de ce joli monde.

Je ne compte naturellement pas couper ce mince filet protecteur mais j’attends par la présente missive exprimer clairement à ces gens combien ils sont encore très loin de leur mission. Il serait grand temps que les derniers dinosaures, possesseurs d’une ligne fixe de téléphone puissent ne plus être importunés par ce que j’apparente à du racolage sur la voie publique mené par des proxénètes du commerce.

Mon cher Bloctel, il va falloir vous remuer un peu, mettre en place une stratégie beaucoup plus offensive, exiger des moyens de dissuasion et de sanction au risque de passer une fois encore pour une charmante illusion destinée à leurrer les gogos que nous sommes. Il en va autant de votre crédibilité que de notre sérénité.

Vous ne désiriez pas que je vous réponde, voilà qui est fait. Quelle est donc cette détestable habitude d’envoyer des messages qui ne supposent aucun commentaire, aucune réponse. Ne serions-nous à vos yeux que des pions, des individus qui se résument à un numéro de dossier ? L’automaticité a bon dos, votre courriel exigeait une réponse, un bilan de votre incompétence grasse.

Je suppose que vous bénéficiez de subventions pour assurer ce service qui n’est absolument pas rendu comme nous l’entendons, nous les pauvres bougres privés de la possibilité de vous tirer l’oreille. C’est faire fi cependant des moyens que la toile nous offre pour déchirer ce mur du silence. Je vous souhaite de rapidement améliorer votre service et de me libérer définitivement de ces odieux parasites téléphoniques. Merci à vous et à ceux qui vous financent de prendre en compte mon exaspération.

Téléphoniquement vôtre.

Le 10/09/2016 vous avez inscrit au moins un numéro de téléphone sur le service Bloctel, la liste d’opposition au démarchage téléphonique.
Cette inscription arrive à échéance le 09/09/2019, date à partir de laquelle le ou les numéros seront supprimés de la liste Bloctel.

Vous pouvez renouveler l’inscription de ce numéro pour une nouvelle durée de 3 ans en vous connectant dans l'onglet "Gérer mes numéros" de votre espace personnel sur le site Bloctel.

Ce courriel a été généré automatiquement, merci de ne pas y répondre.
La SAS Opposetel a été désignée pour gérer la liste d’opposition au démarchage téléphonique par délégation de service public jusqu’au 25/02/2021.

Conformément aux articles 15 et suivants du règlement n°2016/679 du Parlement Européen, vous pouvez exercer vos droits d'opposition, d’accès, de rectification, d'effacement, de limitation, de portabilité, et des directives post mortem par courrier postal à l’adresse suivante : DPO Opposetel, Bâtiment A1, 92-98 bd Victor Hugo, 92110 CLICHY, RCS NANTERRE 818 731 200. Adresse de correspondance pour tout autre sujet : Société Opposetel, Service Bloctel, 6 rue Nicolas Siret, 10 000 Troyes

Le ou les numéros que vous avez inscrits seront protégés pour une durée de 3 ans. Au moins trois mois avant l'échéance de votre inscription vous recevrez un courriel vous informant des modalités vous permettant de la renouveler.

Le service Bloctel vous protège contre le démarchage téléphonique. Lorsque vous inscrivez un numéro dans votre espace consommateur, vous vous opposez à ce que les entreprises vous contactent sur ce numéro de téléphone dans l’objectif de vous vendre des produits ou services.
Tous les appels de prospection téléphonique vers les consommateurs sont concernés,
SAUF ceux émanant de professionnels :
- avec lesquels vous avez un contrat en cours,
- auxquels vous avez communiqué de manière non équivoque votre numéro afin d’être rappelé,
- en vue de la fourniture de journaux, de périodiques ou de magazines,
- instituts de sondage ou associations à but non lucratif dès lors que l'appel n'a pas une finalité de prospection commerciale.
Selon les délais de mise à jour des fichiers de prospection par les entreprises, vous pouvez continuer à recevoir des appels téléphoniques à des fins de prospection commerciale pendant
maximum trente jours à compter de la date effective d’inscription de vos numéros de téléphone.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article