Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Chroniques au Val

Ligericus sum, nil Ligeris a me alienum puto.

Je vous abandonne quelques temps

Repos

 

 

Dix ans ans à publier chaque jour un texte, plus ou moins réussi, imbuvable selon certains, convenable pour d’autres. C’est une discipline de chaque instant, un labeur qu’il convient de ne jamais laisser en suspens. Cette fois, je suis dans l’obligation de couper les ponts car j’embarque pour une aventure qui va me prendre à plein temps.

Il existe encore dans ce pays qui décourage toutes les initiatives, qui impose des règlementations de nature à ne plus rien entreprendre surtout quand c’est grâce au système D, à la générosité des uns, au dévouement des autres, à l’obstination de tous, des hussards qui se moquent des bâtons dans les roues, qui dépassent les tracasseries pour oser une classe découverte itinérante en totale auto-gestion.

C’est bien là que le bât blesse. Désormais pour qu’une école se lance dans une telle aventure, il convient de solliciter des organismes privés patentés, d’embaucher des professionnels de la profession tout en dépensant beaucoup d’argent. C’est évidemment une barrière rédhibitoire pour bon nombre d’établissements qui finissent par renoncer.

Là, j’ai découvert un des derniers combattants de la cause scolaire. Il est capable de déplacer des montagnes, de repousser les entraves administratives, de fédérer des bénévoles et des bonnes volonté pour proposer à toute une école, une aventure unique, formatrice, humaine. Voilà bien trop de qualités pour que la chose passe sans anicroches dans cette société conçue pour casser les énergies.

Nous allons partir deux semaines durant, à bicyclette, pour découvrir une partie du Loiret, faire l’école en dehors des murs, vivre une expérience unique. Des CP aux CM, chacun vivra à sa mesure cette folle épopée qui permettra aux plus grands de parcourir 300 km dans le respect des règles de la circulation des groupes.

La belle balade les conduira au bord d’un étang, dans une base de loisirs nautiques, en Sologne dans une réserve naturelle puis en visitant un château, dans la préfecture que nombre d’enfants découvriront en profitant des diverses possibilités qu’offre la cité, en bord de Loire avec deux châteaux au programme, un musée de la marine avant que de terminer par un crochet en forêt d’Orléans.

L'hébergement se fera en auberge de jeunesse, en base de loisirs, en gîte collectif, en camping. Chaque fois un déplacement, une expérience nouvelle, des contraintes de la vie collective, l’apprentissage de la solidarité (mon dieu quelle horreur) et du partage. L’espace de quinze jours, la petite centaine d’élèves en apprendra bien plus sur eux et le monde qui les entoure que lors du reste de l’année.

Tout cela ne peut se faire que par la folle énergie d’une équipe enseignante largement influencée par l’esprit de Célestin Frenet. C’est d’ailleurs ce qui ne pas pas fait hésiter un seul instant et que je me suis porté volontaire pour les accompagner et leur proposer parfois quelques contes lors des veillées. J’aurai aussi le plaisir de pouvoir, s’ils le désirent leur expliquer la Loire, ses légendes, ses personnages, ses paysages et ses histoires, puisque nous aurons le bonheur de la découvrir durant plusieurs jours.

Tout ceci naturellement demande une présence et une énergie qui ne me permettra pas de poster mon billet quotidien. Je vous donne rendez-vous dans quelques jours, il y aura surement matière à quelques billets narrant cette folle épopée. En attendant, Repos ! Vous voilà bien tranquilles !

Indisponiblement vôtre.

 

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Bon vent Nabum... Retour à l'enseignement pour vous... On attend vos billets !
Répondre
C
L Hatem<br /> <br /> C'est un vrai bonheur et je n'ai pas perdu la main
M
Ah ! c'est pour une bonne cause ! je m'inquiétais mais en fait j'avais raté ce billet sur Médiapart !<br /> Bonne balade !
Répondre
C
Michèle<br /> <br /> La classe continue <br /> <br /> à bientôt