Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Chroniques au Val

Ligericus sum, nil Ligeris a me alienum puto.

Entre Alexandre et César !

Silence

Terrible vacarme de tous vos silences

Il vous empêche d'avoir une conscience

Quand autour de vous la planète s'effondre

Vous les incapables de la moindre fronde

Votre confort pour unique viatique

Vous laisse comme une illusion extatique

Oubliant tout ce qui s'écroule à l'entour

Restez à l'abri dans votre belle tour

Fermez à jamais vos cœurs à la douleur

De ces peuples qui n'ont pas votre couleur

Venant s'offrir eux aussi un peu d'espoir

Et voulant vivre à l'ombre de votre gloire

Ainsi osez-vous hurler avec les loups

Affichant des paroles indignes de vous

Échos de l'idéologie du rejet

Vous deviendrez complices de ses méfaits

Est-ce ainsi que nous changerons ce vieux monde

Allons briser les injustices à la ronde

C'est certainement en nous donnant la main

Qu'enfin nous ferons chanter nos lendemains

Sus aux ignobles promesses du repli

Ces idées qui font de l'autre un ennemi

Retrouvons alors le bonheur du partage

En la douce France redevenue sage

N'attendons plus jamais rien de ces partis

Qui n'ont de cesse de mentir sans répit

Pour le contrôle de notre destinée

Choisissons une autre citoyenneté

Terrible vacarme de notre révolte

Il nous permettra une grande récolte

Quand soufflera partout le grand vent de fronde

Qui portera le sauvetage du Monde

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
K
Joli coup de gueule ...

Je rejoins l'Hatem pour la misère du monde.

Techniquement, ce n'est pas tant la démocratie qui engendra prospérité et sécurité ( cf les deux guerres mondiales) mais le libéralisme dans toute sa dimension.

Il en existe plusieurs courants de pensées de cette idéologie là, le pire étant selon moi celui des libertariens ( libertarianisme) qui est celui vers lequel on tend. Voir article sur wiki très bien expliqué si vous le voulez.

Les libertariens se trouvent originellement à gauche ( libertés individuelles) et à droite ( libertés économiques). Ils prêchent la réduction maximum du rôle de l'Etat au profit de l'épanouissement individuel ( par exemple les LGBT pro GPA sont libertariens) et économique ( l'Etat n'a pas a intervenir dans la régulation de l'économie de marché).

Aujourd'hui, c'est une grande et presque même famille politique qui part de NKM à Valls, en passant par UDI et MoDem. Aucunes différences fondamentales malgré quelques petits clivages presque insignifiants pour nous sur l'économie de marché et le modèle sociétal ( la gauche de Valls prêche un système communautariste et soutiennent un peu plus ardemment les PME ... La droite de NKM soutient davantage l'idée de nation et soutient un peu plus ardemment les monopoles ).

Bref, lucidemment, on s'aperçoit que s'il est indéniable que le libéralisme a contribuer grandement à la paix sociale, nous constatons qu'aujourd'hui, le libertarianisme accroît le chômage, empêche l'idée de toutes progressions sociales et crée des tensions sociétales et divisent les individus.

Dans ces conditions Nabum, je vous renvoie aux déclarations de Georges Marchais au début des années 80, qui avait compris l'avenir qui se préparait. Il n'était pourtant pas xénophobe ce grand monsieur.
http://m.youtube.com/watch?v=LG2BA9SxClM

La France est devenue un pays d'Afrique à la mode orientale dans certaines parties de son territoire.
Vous avez raison, il faut accueillir encore plus de gens dont beaucoup ne voudront pas s'intégrer.
Répondre
C
kakashisenseil

Je sais que la pensée est en échec sur ce dossier.

Il est impossible d'avoir une réponse simple, humaine, cohérente et vivable.
Il faut tout reprendre, changer de société et d'économie

Nous allons tout droit à la catastrophe
L
Oui mais lorsqu'il y a un ça va... le problème arrive lorsqu'ils sont nombreux... La France ne peut pas accueillir toute la misère du monde !

Vous connaissez ces citations... La France coloniale ne s'est pas gênée d'aller chez les autres... que dire de l'Espagne, le Portugal, l'Angleterre coloniales ?

Se pose le problème de la democratisation de l'Afrique et de l'Asie... c'est connu, avec la démocratie vient (souvent) la prospérité et la sécurité... ainsi les gens préféreront rester chez eux !

Bon WE à vous... beau poème !
Répondre
C
L Hatem

La mondialisation sans les peuples ... Toute l’ambiguïté est là ! L'argent et les biens peuvent circuler et pas les gens ...

Et si nous changions radicalement de modèle ?
Chacun vivant heureux chez lui avec un arrêt de l'exploitation de humains et des ressources