Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Chroniques au Val

Ligericus sum, nil Ligeris a me alienum puto.

Fable de l'espèce invasive

Le silure a la vie dure

Le silure a la vie dure

Lui qui a vilaine allure

Est beaucoup trop fort en gueule

Et on le prétend si veule

Que bientôt vous le verrez

A la couronne aspirer

Roi des poissons en eau douce

Prince à la torve frimousse

*

Il pourrait faire carrière

Trafiquant sous sa bannière

Prendre les voix des petits

Qui le mettent en appétit

Serait bête politique

Comme tous ceux de sa clique

Les prédateurs insatiables

Les charognards imbuvables

*

Car il nage entre deux eaux

Pour dévorer ce salaud

Le si gentil freluquet

Qui ne faisait que passer

Il est le forban des lieux

L'affreux, le méchant, l'odieux

Qui impose sa terreur

Dans la rivière et les cœurs

*

Comment se débarrasser

Du monstre calamité

Il dispose de complices

Refusant son sacrifice

Tous ces pêcheurs niaiseux

Qui ont fait un jour le vœu

De le remettre en rivière

S'il vient mordre à leur cuillère

Sur une idée de Jean Pierre Simon

Fable de l'espèce invasive
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Jean Pierre Simon vous a tendu quoi comme perche ? Quelle était son idée au départ ?<br /> Chapeau, beau poème !
Répondre
C
L Hatem<br /> Simplement le début<br /> Le silure à la vie dure ...<br /> <br /> J'ai aimé et je me suis laissé faire par les mots