Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Chroniques au Val

Ligericus sum, nil Ligeris a me alienum puto.

Le réveillon en question

Crise de foie …

Le réveillon est-il une invention de Gargantua ?

La dinde est-elle la seule à être marron ?

Le champagne est-il à ce repas ce que les boules sont au sapin ?

Est-ce votre santé qui trinque durant l'apéritif ?

Va-t-on laisser une petite place pour les faux mages ?

Faut-il avancer la messe de minuit pour ne pas rester sur sa fin ?

Ne serait-il pas plus souhaitable de faire les vœux avant de passer à table ?

Pourquoi parler autant de santé un soir où l'on la met tant en danger ?

La gastro-entérite est-elle consubstantielle aux réveillons ?

Manger du foie gras relève-t-il de la croyance ?

Peut-on porter un toast tout en s'en goinfrant ?

La verrine vient-elle mettre de la couleur dans vos assiettes ?

Nous enfume-t-on avec le saumon sauvage ?

Un réveillon peut-il se terminer en queue de langoustine ?

L'escargot sort-il de sa coquille en cette occasion ?

Les vins vont-ils mettre d'accord les convives ?

L'alka-seltzer devrait-il être prévu au menu ?

Les cotillons facilitent-ils la digestion ?

Ce soir-là, peut-on se mettre à table quand on n'est pas bien dans son assiette ?

La bûche relève-t-elle de l'embûche gastrique ?

Fait-on provision de calories pour l'hiver lors de cette semaine folle ?

L'huître est-elle la perle de la soirée ?

Les mises en bouche servent-elles de bouche-trous ?

La flûte à champagne sous entend-elle que toutes ces simagrées c'est du pipeau ?

Tout comme les desserts, peut-on être treize à table ces soirs-là ?

La faim dans le monde est-elle un sujet de discussion pour cette occasion ?

Le filet de bœuf provient-il de la crèche ?

Ce soir-là, qui fera l'âne ?

Peut-on remplacer le fromage par les vœux du président ?

Ne ferait-on pas mieux de terminer directement par la galette des rois pour gagner du temps ?

Peut-on rester sur sa faim après un réveillon ?

La fin de l'année justifie-t-elle tant de moyens ?

Comment se fait-il que bien des réveillons tournent au cauchemar ?

Un soir de réveillon de Noël, est-ce envisageable de se faire une cène ?

La fête consiste-t-elle à mettre les petits plats dans les grands ?

Pourquoi faut-il qu'il y ait toujours tant de restes ?

Ce gaspillage nous reste-t-il sur la conscience ou sur l'estomac ?

L'abondance à ces occasions garantit-elle des restrictions futures ?

L'occasion fait-elle le lardon ?

Se grandit-on quand se met à table ?

Faut-il une position assise pour réussir un réveillon ?

La tenue de soirée fait-elle tache ?

En cas de dérapage, une sortie de table est-elle envisageable ?

Le chapon a-t-il fait un sacrifice inutile ?

Pourquoi ai-je une dent contre cette tradition ?

Pantagruéliquement vôtre.

Le réveillon en question
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
L
Pourquoi parler autant de santé un soir où l'on la met tant en danger ?
eh oui... pourquoi ?
Répondre
C
L Hatem

Et surtout la santé ...

Bonne diète !
L
Cette goinfrerie , ces ripailles obligées pendant cette période festive nous restent sur l'estomac.
"La chair est triste , hélas"
La bonne chère est tout aussi triste hélas !
Répondre
C
Laure

Seul ce qui est cher est important aux yeux de cette société sans âme

L’accumulation ne fait nullement la qualité mais qu’importe, il faut s’empiffrer et dépenser sans compter.
Personnellement je préfère conter
B
la période des fêtes de fin d'année est dangereuse
... surtout pour les personnes âgées
ça sent le sapin !
Bernard
Répondre
C
Bernard

Évitons le bouleau et au sapin préférons le chêne

Indispensable si les routes sont enneigées !